Voyage de l’APEE – 2014

Les élèves de l’école de musique de la CCVV au Musée du Quai Branly 

et à l’Opéra Comique ce 5 avril 2014

APEE 2014

[img src=http://www.cc-moyenneville.fr/blog/wp-content/flagallery/apee-2014/thumbs/thumbs_p1010250.jpg]40OLYMPUS DIGITAL CAMERA
[img src=http://www.cc-moyenneville.fr/blog/wp-content/flagallery/apee-2014/thumbs/thumbs_p1010251.jpg]40OLYMPUS DIGITAL CAMERA
[img src=http://www.cc-moyenneville.fr/blog/wp-content/flagallery/apee-2014/thumbs/thumbs_p1010252.jpg]50OLYMPUS DIGITAL CAMERA
[img src=http://www.cc-moyenneville.fr/blog/wp-content/flagallery/apee-2014/thumbs/thumbs_p1010253.jpg]50OLYMPUS DIGITAL CAMERA
[img src=http://www.cc-moyenneville.fr/blog/wp-content/flagallery/apee-2014/thumbs/thumbs_p1010255.jpg]50OLYMPUS DIGITAL CAMERA
[img src=http://www.cc-moyenneville.fr/blog/wp-content/flagallery/apee-2014/thumbs/thumbs_p1010257.jpg]50OLYMPUS DIGITAL CAMERA
[img src=http://www.cc-moyenneville.fr/blog/wp-content/flagallery/apee-2014/thumbs/thumbs_p1010258.jpg]40OLYMPUS DIGITAL CAMERA
[img src=http://www.cc-moyenneville.fr/blog/wp-content/flagallery/apee-2014/thumbs/thumbs_p1010259.jpg]40OLYMPUS DIGITAL CAMERA
[img src=http://www.cc-moyenneville.fr/blog/wp-content/flagallery/apee-2014/thumbs/thumbs_p1010260.jpg]30OLYMPUS DIGITAL CAMERA
[img src=http://www.cc-moyenneville.fr/blog/wp-content/flagallery/apee-2014/thumbs/thumbs_p1010263.jpg]30OLYMPUS DIGITAL CAMERA
[img src=http://www.cc-moyenneville.fr/blog/wp-content/flagallery/apee-2014/thumbs/thumbs_p1010264.jpg]30OLYMPUS DIGITAL CAMERA
[img src=http://www.cc-moyenneville.fr/blog/wp-content/flagallery/apee-2014/thumbs/thumbs_p1010267.jpg]30OLYMPUS DIGITAL CAMERA
[img src=http://www.cc-moyenneville.fr/blog/wp-content/flagallery/apee-2014/thumbs/thumbs_p1010272.jpg]30OLYMPUS DIGITAL CAMERA
[img src=http://www.cc-moyenneville.fr/blog/wp-content/flagallery/apee-2014/thumbs/thumbs_p1010274.jpg]30OLYMPUS DIGITAL CAMERA
[img src=http://www.cc-moyenneville.fr/blog/wp-content/flagallery/apee-2014/thumbs/thumbs_p1010278.jpg]30OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La sortie annuelle, organisée par l’Association des Parents d’élèves de l’école de musique de la Communauté de Communes du Vimeu Vert, à Paris, Bruxelles, Lille ou Rouen, au profit des jeunes musiciens et de leurs familles est devenue un évènement incontournable.

Elle se compose toujours d’une visite de monument, d’exposition ou de musée, suivie d’un spectacle musical de renom.

Le but est d’offrir à nos jeunes, citoyens de demain, et à leurs parents, un éclairage varié et divers, d’année en année, à la fois culturel et musical. Découvrir ce qui n’est pas à notre porte, susciter la curiosité, observer, écouter toutes les sonorités, aborder le génie de l’homme sous toutes ses formes.

L’émotion est sollicitée et le jeune trouvera ainsi matière à former sa personnalité lors de son éveil.

Les jeunes musiciens sont ainsi récompensés pour leur travail, de manière constructive et motivante, par l’Association, qui œuvre l’année durant afin d’offrir un programme à moindre coût. La CCVV contribue également en affrétant le bus.

Le bureau de l’APEE a porté son choix cette année sur la visite du musée du quai Branly à Paris.

En effet, le plateau des collections présente les grands espaces géographiques dont proviennent les collections du musée du quai Branly : Océanie, Asie, Afrique et Amérique. La présentation des 3 500 objets met l’accent sur la profondeur historique des cultures présentées et sur la diversité de signification des pièces. La muséographie prend le temps d’inviter le visiteur à s’arrêter, pour des éclairages thématiques importants : masques et tapa en Océanie, costumes d’Asie, instruments de musique ou textiles en Afrique, font l’objet d’installations exceptionnelles et passionnantes.

Le second temps fort de la journée, proposé par le directeur de l’école, Nicolas, s’est joué à l’Opéra-Comique, place Boieldieu, dans le deuxième arrondissement de Paris, pour deux pièces de l’entre-deux guerres par deux explorateurs de formules théâtrales nouvelles :

L’Histoire du soldat est un mimodrame (musique de scène en forme de mélodrame) composé par Igor Stravinsky en 1917 sur un texte de Charles-Ferdinand Ramuz pour trois récitants (le Lecteur, le Soldat et le Diable) et sept instrumentistes (violon, contrebasse, basson, cornet à pistons, trombone, clarinette et percussions).

Le musicien est alors réfugié en Suisse du fait de la révolution russe, il est alors présenté à Ramuz par le chef d’orchestre suisse Ernest Ansermet. Ce ballet-opéra de chambre dont l’ambiance emprunte au cirque ambulant et au jazz comporte plusieurs tableaux courts dont certains sont inspirés de diverses danses : tango et même ragtime.

L’Amour sorcier est une « gitanerie musicale » en 16 tableaux pour orchestre de chambre et cantaora (chanteuse de flamenco) ; c’est une pantomime dansée avec dialogues et chants dont l’esprit est proche de L’Histoire du soldat de Stravinski. Falla la compose à la demande de Pastoria Imperio, alors considérée comme une des plus grandes danseuses de flamenco. L’œuvre est créée le 15 avril 1915 au Teatro Lara de Madrid mais ne rencontre aucun succès.

Olivia Ruiz, chanteuse bien connue, y tient le rôle de la chanteuse de flamenco et fait une remarquable prestation de danseuse.

Deux pique-niques ont rythmé cette journée, le premier sur l’herbe ensoleillée du champ de Mars, au pied de la tour Eiffel et le second dans les jardins du Louvres, devant la pyramide de verre.

A en juger par la rapidité des réservations et du nombre dépassant malheureusement la capacité du bus, cette journée au programme néanmoins surprenant, répond à une attente de découverte et fut fort appréciée.

Bien d’autres programmes, tout aussi riches et alléchants, ont égrainé le fil des années.

Déjà, avec Marie-Catherine, des échanges avaient été organisés en Angleterre, en Lettonie puis en République Tchèque. L’organisation du premier concours festival des Classes d’Orchestre, en 1996, donna lieu, deux fois, à l’accueil des élèves et parents de l’école de Brunnstadt en Alsace, avec en réciprocité, le voyage « retour ».

Nos classes successives ont vécu de belles expériences, ainsi en remontant les promotions :

  • Visite de la Cité de la Musique. « Les clés de l’Orchestre » avec JF Zygel et l’orchestre philharmonique de Radio France autour de Brahms, Paris.
  • Visite du musée des Arts Forains (Pavillons de Bercy). Concert avec l’Orchestre de Paris à la découverte des comédies musicales de Léonard Bernstein, salle Pleyel, Paris.
  • Visite du musée des instruments de musique (MIM) de Bruxelles. Concert au « Nouveau siècle » de Lille avec l’Orchestre National de Belgique (Weber, Schumann, Prokofiev).
  • Visite de l’exposition Jacques Prévert, Hôtel de Ville de Paris. Comédie musicale « On the town », ballet de Jérôme Robbins, musique de Léonard Bernstein, Théâtre du Châtelet.
  • Visite de la Tour Eiffel, Découverte de Paris en bateau mouche. Concert Jeune Public, Orchestre de Radio France.
  • Visite du vieux Rouen et de la cathédrale. Concert à l’opéra de Rouen: Gustav Mahler symphonie nº10, Adagio, Tchaïkovski Symphonie nº5, Orchestre de l’Opéra de Rouen.
  • Visite guidée de Montmartre, les jardins du Sacré Cœur. Concert « Les 100 violons de Budapest » au Théâtre des Champs Elysées.
  • Visite de la grande galerie au musée d’Histoire Naturelle. Concert par l’Orchestre Philharmonique de Radio France, Le Boléro de M. Ravel.
  • Visite de l’Opéra Garnier, jardin des Tuileries. Concert du Quatuor à cordes de Tokyo (Janacek,Takamitsu, Beethoven), Maison de la Radio.
  • Visite du musée de la Musique de la Villette. Concert avec l’Orchestre de Paris.

Que du bonheur ! Nous souhaitons bien évidemment poursuivre dans ce sens.

Louis ADAMS