Comment bien conserver ses aliments ?

Comment bien conserver ses aliments ?

Conserver ses aliments relève avant tout d’un souci d’ordre économique. On veut tous pouvoir profiter aussi longtemps de ces provisions. Mais cela peut devenir un problème écologique quand on ne sait pas s’y prendre. Et pour cause, une grande quantité de denrées comestibles se retrouve à la poubelle, en raison de mauvaises conditions de stockage. Dans cet article nous vous présentons des techniques pour conserver ses aliments.

La conservation sous vide

La conservation sous vide est l’une des meilleures techniques de conservation d’aliments du moment. Très efficace, elle permet aux ménages et aux services de restauration de conserver plus longtemps leurs différentes denrées. Un aliment conservé suivant les principes de cette technique aurait une durée de conservation quatre fois supérieure à la normale.

Mais pour qu’un tel résultat soit effectif, il est indispensable d’avoir le matériel adéquat. Il vous faut des sachets et une machine sous vide alimentaire respectivement choisie en fonction du type d’aliment à emballer. À cela s’ajoute un respect strict des différentes étapes de l’emballage sous vide. C’est une technique adaptée pour la conservation des légumes, des fruits et autres produits comestibles sans en altérer le goût.

Quelques techniques de conservation par la chaleur

La chaleur permet de tuer les microorganismes responsables de la destruction progressive des aliments. On réussit ce faisant à allonger la période de conservation de l’aliment. On en distingue trois principalement. Il s’agit de :

  • La technique de pasteurisation ;
  • Le traitement à ultra haute température ;
  • La stérilisation ou l’appertisation.

La technique de pasteurisation

Principalement employée dans l’industrie agroalimentaire, cette méthode favorise une bonne conservation du lait, du beurre et de certains jus de fruits. On note également une conservation des propriétés de la denrée. Elle s’effectue en un temps relativement court et requiert l’utilisation de machines spécifiques. Il n’est donc pas évident de la réaliser chez soi.

Le traitement à ultra haute température (UHT)

Tout comme pour la pasteurisation, cette technique repose sur la variation entre le chaud et le froid. Elle consiste à faire cuire en quelques secondes l’aliment puis à le refroidir juste après. On s’assure ensuite de stocker aseptiquement le produit.

La stérilisation ou l’appertisation

À l’opposé des deux précédentes méthodes, cette méthode est réalisable à la maison. C’est une solution pratique pour conserver vos recettes maison contenant de la viande. Les légumes et certains fruits peuvent également faire l’objet d’une telle opération.

Cette méthode consiste à faire cuire à un aliment dans un bocal hermétiquement fermé à une température minimale de 100°C. La température idéale varie en fonction : de la taille de la bouteille,  la quantité de l’aliment conserver et son acidité. Plus l’aliment est acide, plus la température est intense. La boite de conserve ainsi obtenue peut être sauvegardée pendant 5 ans en milieu ambiant. Néanmoins, il y a une période optimale pour son utilisation.

Quelques astuces pour éviter le gaspillage des aliments

Puisque nous ne consommons pas toujours que des produits frais, il importe de savoir comment limiter le gaspillage. D’abord, vérifiez toujours les dates de péremption sur les emballages. Si pendant la période restante vous n’êtes pas sur de finir le produit, il est préférable de le laisser. Ensuite, n’achetez que ce dont vous avez besoin. Enfin, la congélation classique peut faire l’objet d’une étude plus approfondie en fonction de vos besoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *