Alarme domestique : que choisir ?

Alarme domestique : que choisir ?

La  sécurité est la condition essentielle pour se sentir  bien chez soi. Depuis quelques années, le marché des alarmes domestiques (aussi appelées « alarmes de maison ») propose un panel de produit et de services variés. Voici quelques conseils pour s’y retrouver parmi la multitude des offres et choisir la solution la plus adaptée à sa situation.

Tout d’abord, il faut savoir qu’il existe plusieurs types d’alarmes. L’alarme anti intrusion permet de protéger son logement contre les vols ou les cambriolages. Soit le système empêche l’intrusion, soit il lance une alerte en cas d’intrusion par un dispositif spécifique. Plusieurs sortes de détecteurs peuvent être installés qui sont reliés à une centrale d’alarme. Il existe des détecteurs de mouvements qui déclenchent l’alarme lorsqu’un mouvement est détecté à l’intérieur du périmètre couvert par le détecteur ou bien des détecteurs d’ouverture lors de l’intrusion par une fenêtre ou une porte du logement. Moins courants, certains détecteurs peuvent être posés pour prévenir des fractures de vitres, réagir à un choc… La centrale quant à elle, est à paramétrer à l’installation afin de lancer l’alerte si besoin, en fonction des données transmises par les détecteurs. Si besoin, le dispositif émettra une sirène qui aura pour but de dissuader les cambrioleurs ou intrus de poursuivre leur méfait. En cas d’absence, les alarmes peuvent être reliés à un smartphone par un transmetteur GSM qui signale par message que l’alarme a été déclenchée. La plupart de ces alarmes fonctionnent en réseau entre les détecteurs et la centrale.

L’alarme incendie est la plus répandue dans les logements et pour cause : la loi de mars 2015 a rendu son installation obligatoire dans les logements français afin de réduire le nombre d’accidents liés à des départs de feux domestiques (environ 10 000 accidents provoquant des blessures par an). Il existe deux types d’alarme incendie. Les détecteurs de fumée émettent une sirène en cas d’une quantité anormale de fumée dans la pièce. Lors de son installation, il faut donc veiller à ce qu’elle ne soit pas située au-dessus d’une zone de cuisson, sans quoi elle se déclenchera fréquemment et trop facilement pour être efficace. Idéalement, le détecteur de fumée doit être installé avant les pièces à vivre (chambres et salons) afin de prévenir les habitants avant la prolifération de la fumée dans ces espaces. Les détecteurs de chaleur fonctionnent de la même manière, à la différence qu’ils envoient un signal d’alarme lorsque la chaleur dépasse un certain seul dans la pièce de la maison couverte par le détecteur.

Le prix d’une alarme de maison varie en fonction du type de dispositif choisi (alarme incendie ou alarme anti intrusion), des détecteurs choisis (détecteurs de mouvements, d’ouverture, de fumée…), et de la taille de la zone à couvrir. De manière logique, plus la surface ou le volume à protéger est important et plus le prix sera élevé. Dans tous les cas, il est important de veiller à se renseigner sur le système d’alimentation des alarmes (à noter que la plupart des alarmes incendies émettent un bip court lorsqu’il y a besoin de changer les piles).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *